Etudiants CPE Lyonrefermer l'encart

  • Fermer
    Mohamed BELAOUAD, étudiant en 3e année, Électronique

    "Je résumerai la prépa en 3 aspects : un rythme intensif, une expérience vraiment enrichissante et une ambiance conviviale.

    Le rythme de travail imposé est assez difficile à suivre, surtout au départ, mais j’ai fini par m’y habituer. Il m’a permis de devenir plus efficace sous la pression en respectant les délais imposés et ainsi de m’améliorer sans m’en rendre compte. Le travail, mais pas seulement. Grâce à l’ambiance de classe, aux commentaires des camarades et aux interventions mythiques des professeurs, la bonne humeur est au rendez-vous. J’ai rencontré des personnes de toute sorte parmi lesquelles des amis qui me sont très proches aujourd’hui.

    Finalement, au bout de ces deux années de « galère », on décroche une belle récompense : l’école d’ingénieur. Fini les colles de la semaine et les DS du samedi. Le changement ? Plus de liberté, moins de pression mais toujours autant d’impératifs. Au rendez-vous : des périodes de partiels longues et intensives et quelques modules difficiles à valider…"

  • Fermer
    Bastien Turlier, étudiant en 3e année, Chimie

    "Les classes préparatoires à CPE Lyon sont un endroit où on trouve une très bonne ambiance ; ambiance de travail comme ambiance générale au sein de l’établissement. Il est vrai qu’il ne faut pas oublier que nous sommes en CPGE donc la masse de travail est conséquente. Pour autant mes deux années à la prépa sont passées à une vitesse relativement rapide car elle propose via le BDE un ensemble d’activités et de sorties afin de pouvoir souffler un peu et prendre du bon temps. Enfin il ne faut pas oublier que la prépa à CPE Lyon permet l’accès sans concours à CPE. L’école nous forme, elle, plus en détail sur la voie que l’on a choisi (Chimie pour ma part) mais la prépa nous prépare bien à son entrée."

  • Fermer
    Camille Limousin, étudiante en 4e année, Chimie

    "En prépa, il faut avancer la tête dans le guidon ! Si on commence à se poser des questions c’est fini. Il faut travailler ! Mon passage ici m’aura appris la rigueur et m’aura fait découvrir des ressources que je ne me connaissais pas.

    C’est gratifiant de finalement voir qu’on y est arrivé ! Mais la prépa ce n’est pas que le travail, c’est aussi des moment fort dans l’année. Et les meilleurs souvenirs sont sûrement ceux liés aux nombreuses associations de l’école."

  • Fermer
    Vianney Besson, étudiant en 4e année, Électronique

    "Réussir sa prépa, cela signifie rester motivé quoiqu’il arrive, apprendre à travailler, dépasser les obstacles. Mais cela a aussi été pour moi de véritables rencontres, des amitiés fortes, car c’est dans la difficulté que l’on crée des liens. L’intégration a vraiment été réussie : on arrive en ne connaissant personne, et en une semaine on se sent déjà chez soi !

    C’est avant tout ce que j’ai aimé ici : la bonne ambiance. Et les associations permettent de penser à autre chose qu’aux endomorphismes et autres notions mathématiques : j’ai été président du Yearbook pendant la spé, un livre qui rassemble et résume toute la vie de la prépa et de ses élèves. Arrivé en cycle ingénieur, j’ai eu envie de faire plein de choses. Je me suis alors investi à fond dans le Forum Rhône-Alpes, une asso’ qui organise le 1er salon de recrutement d’élèves-ingénieurs de France, et je suis même devenu surveillant à la prépa CPE où j’ai fait mes propres armes. Assez amusant de passer de l’autre côté de la barrière !"

  • Fermer
    Marion Mercier, étudiante en 4e année, Chimie

    "En 2007, j’ai choisi les classes préparatoires intégrées à CPE Lyon, car elles me paraissaient être le meilleur compromis qui s’offrait à moi. En fait, je savais déjà que je voulais faire de la chimie, mais je n’avais pas vraiment confiance en moi et je redoutais les concours des classes préparatoires aux grandes écoles.

    En me renseignant j’ai trouvé CPE Lyon, qui est une école assez bien reconnue, notamment à l’international, et qui dispose d’une classe préparatoire intégrée sur contrôle continu. Ces deux années de prépa sont une étape qui a largement marqué ma vie. Surtout dans la charge de travail à fournir. Mais avec du courage, et beaucoup de volonté on réussit très bien. Les colles sont des passages parfois désagréables, mais qui endurcissent les personnalités.

    C’est dans l’effort aussi que se resserrent les liens d’amitiés, car dans ce genre de classe prépa, on a envie de réussir ensemble, contrairement aux classes prépa où tous les élèves sont chacun en compétition les uns contre les autres. Ici, on aide son ami pour qu’il entre à l’école avec nous.

    En voulant garder des activités sportives et musicales, tout en voulant réussir sur le plan scolaire, ces deux années ont été extrêmement intensives, et éprouvantes ! Mais ne pas arrêter ce que j’aimais faire à côté des cours m’a aussi aidé à tenir le rythme car j’avais besoin de ces moments de détentes. Cela m’a aussi appris à travailler plus efficacement, et cela m’a permis de prendre confiance en moi.

    En conclusion, je ne regrette pas mon parcours, et je recommande à tous les élèves de classe prépa d’essayer de continuer leurs activités associatives, musicales ou sportives. Cet engagement personnel est en général très bien reconnu par les entreprises ce qui peut ouvrir de nombreuses portes lors de la recherche de stage ou d’emploi."

Parcours étudiantsrefermer l'encart

  • Fermer
    Alexandre Clabaut, CGP

     

    Adaptation à la prépa :

    Je pense qu’il m’a fallut quelques semaines pour comprendre le mode de fonctionnement de la prépa et la meilleure façon de m’organiser. La charge de travail est évidemment assez importante mais l’encadrement et l’intégration des nouveaux étudiants permettent de réussir à surmonter les difficultés assez rapidement. On est très vite mis dans le bain.

     

    Progrès réalisés

    Sur le plan des compétences, la prépa a indéniablement développé ma curiosité et ma rigueur scientifique.

    Sur le plan des savoir être, je pense que la prépa m’a permis d’améliorer considérablement mon organisation ainsi que la gestion du stress.

     

    Activités associatives (école ou en dehors, peinture, musique, sport…)

    Au sein de l’école, j’ai fais partie du ski/snow club de CPE Lyon.

    Sinon j’ai pratiqué, durant mon cursus à CPE Lyon, la guitare au sein d’un groupe en dehors de l’école.

     

    Période de stages diverses sur les cinq années (entreprises, pays, mission en trois mots, expérience à l’étranger)

    J’ai réalisé mon stage ouvrier, en France, dans l’industrie plastique chez STEQUAL.

    En fin de 4ème année, j’ai eu l’opportunité de réaliser une césure au Broad Institute of MIT & Harvard à Cambridge aux Etats-Unis en synthèse organique. Mon travail consistait à concevoir et synthétiser une bibliothèque de molécules thérapeutiques. Ce fut expérience très enrichissante, aussi bien professionnellement que personnellement. Je pense sincèrement que la possibilité de faire une année de césure au cours du cursus ingénieur à CPE Lyon valorise grandement notre formation. C’est pour moi l’atout majeur de l’école.

     

    Actuellement(thèse, pays, échange, domaine)

    Je viens de terminer ma 5ème année à CPE Lyon spécialité Sciences du Vivant. Je suis actuellement en PFE chez Sanofi Pasteur en microbiologie, bactériologie. J’envisage dans un futur proche de travailler dans le secteur des biotechnologies.

  • Fermer
    Alexandre Meylan, ETI (majeur electronique & microélectronique)

     

    Adaptation à la prépa

    L’adaptation s’est bien faite, la charge de travail est importante mais il est tout de même possible d’être impliqué dans d’autres activités (sports, musique...)

     

    Progrès réalisés

    La prépa permet d’acquérir les bases nécessaires en mathématiques et physiques pour comprendre la plupart des sujets auxquels seront confrontés un ingénieur.

     

    Activités associatives (école ou en dehors, peinture, musique, sport…)

    Beaucoup de sports, pendant la prépa je faisais déjâ du judo et de l’escalade, maintenant j’y ai rajouté le rugby et le VTT.

     

    Période de stages diverses sur les cinq années (entreprises, pays, mission en trois mots, expérience à l’étranger)

    Un stage à la fin de la prépa dans un magasin de vélo.

    Mon stage ouvrier a été fait dans une usine d’aluminium.

    J’ai fait mon année de césure au Liechtenstein, chez Hilti, je faisais parti d’une équipe qui développait un nouveau produit. Je me suis principalement occupé la calibration et de la qualification du produit.

     

    Actuellement (thèse, pays, échange, domaine)

    En train de terminer ma 5e année à l’école, en recherche de stage

  • Fermer
    Aude Vanneaux, Chimie Génie des Procédés

     


    Adaptation à la prépa

    Deux années à la prépa : sup puis spé chimie

     

    Progrès réalisés

    Ingénieur

     

    Activités associatives (école ou en dehors, peinture, musique, sport…)

    Création d’entreprise : Campus Création 2008 (prix de la « meilleure perspective de croissance »)

    Ecole : Bureau Des Elèves 2008-2009 (événements-soirées), Journée Entreprises 2010 (équipe logistique)

    En dehors : sports, sorties

     

    Période de stages diverses sur les cinq années (entreprises, pays, mission en trois mots, expérience à l’étranger)

    2 mois aux USA (Myrtle Beach-Caroline du sud) dans un parc d’attraction (Nascar Speed Park). Travaux incluant l’accueil des clients, les ventes et la gestin des machines.

    Stage d’1 mois comme opérateur production de résines et adhésifs chez Arizona Chemical en France (Niort). Opérateur sur machines et réalisation de tests analyiques.

     Année en entreprise : 12 mois chez Syngenta en Angleterre. Employée au poste d’analyste d’échantillons provenant des laboratoires de formulation. Projets de déformulation de produits, de développement de méthodes d’analyse et rédaction de rapports d’étude.

     

    Actuellement (thèse, pays, échange, domaine)

    5ème année à CPE Lyon. Spécialité formulation.

  • Fermer
    Emmanuel Schmitt, CGP

     

    Adaptation à la prépa

    Je ne suis pas arrivé seul à la prépa, mon intégration en a été plus facile. Cela a également facilité mon adaptation.

    Concernant les cours, l’organisation en classe se rapprochait fortement du lycée, créant un esprit et une ambiance de classe et facilitant également mon adaptation.

     

    Progrès réalisés

    Progrès dans la définition du projet professionnel.

     

    Activités associatives(école ou en dehors, peinture, musique, sport…)

    Association « La sauce du chef », association culinaire de CPE Lyon, trésorier.

    Sport : Tir Sportif au Sierentz Tir Sportif puis au Club de Tir de Grenoble

     

    Période de stages diverses sur les cinq années(entreprises, pays, mission en trois mots, expérience à l’étranger)

    Sup : 2 mois de stage au laboratoire d’analyse IR de Roche à Bâle, Suisse

    Spé : 2 mois de stage au laboratoire d’analyse IR de Roche à Bâle, Suisse

    CGP1 : 1 mois de stage ouvrier à Unisto, Saint-Louis, France en plasturgie

    CGP2 : Année de césure à AGFA-Gevaert, Anvers (Belgique) en formulation de polymères

    CGP3 : 6 mois de stage à l’Institut Laue Langevin à Grenoble, en biodépollution d’effluents liquides.

     

    Actuellement(thèse, pays, échange, domaine)

    Thése au Laboratoire de Physiologie Cellulaire Végétale du CEA Grenoble :

    « Biodécontamination de radionucléides par une nouvelle micro-algue »

  • Fermer
    Paul Lambling, Chimie - Génie des procédés

     

    Spécialisation : Environnement et génie des procédés

    appliqué à l’environnement.

     

     

    Adaptation à la prépa

    Travail conséquent qui demande un travail régulier.

    Ce n’est pas insurmontable !!

     

    Progrès réalisés

    Beaucoup de théorie en prépa, progrès dans la manière de travailler.

     

    Activités associatives (école ou en dehors, peinture, musique, sport…)

    Membre du BDE 2009/2010 : responsable du foyer et des happy hours

    Membre du TIC 2009/2010 : recherche des sponsors et gestion des transports

    Sports : Tennis

     

    Période de stages diverses sur les cinq années (entreprises, pays, mission en trois mots, expérience à l’étranger)

    Stage d’exécution de 1 mois à la fin de la première année : Bayer CropSCiences à Lyon : unité recherche et développement en chimie organique et analyse

    Stage ingénieur de un an : SA Water à Adelaide, en Australie : Etude de la teneur en chlore dans les stations d’épuration puis distribution. Expérience vraiment enrichissante à la fois sur le plan professionnel que personnel. Beaucoup de voyages et de rencontres, découverte d’un pays fascinant !!

     

    Actuellement (thèse, pays, échange, domaine)

    Dernière année à CPE Lyon en majeure Environnement. Actuellement en recherche de PFE dans le traitement de l’eau dans les stations d’épurations.

    Candidature pour les masters spécialisés en management dans les grandes écoles de commerce pour l’année prochaine.

Témoignages d’anciensrefermer l'encart

  • Fermer
    Anne FINOT-RATOUIT - 39 ans

    Après CPE-Lyon (ICPI 92), j’ai continué une année d’étude à l’IEFSI (Cycle gestion edhec). j’ai commencé à travailler comme consultante (audit social) dans le Pas de Calais, puis comme responsable de projet dans une DRH à l’Epargne de France à Paris.

    Ensuite, j’ai été responsable de personnel au sein d’une association sur Arras..

    Entre deux, je me suis mariée et nous avons 4 enfants. Après un congé parental, j’ai créé un cabinet de formation et de coaching : ART- Accompagnement de la Relation au Travail.

    J’y travaille en temps scolaire, c’est à dire que je suis au rythme de mes enfants.

    Le souvenir de la prépa ICPI reste pour moi : un super bizutage ; une présence bienveillante de François Bois ; des amitiés qui durent.

    Site : http://web.mac.com/anneratouit/

  • Fermer
    Thomas HARGE

    Application Engineer Data Conversion Systems Europe National Semiconductor

    "Je suis actuellement ingénieur d’applications pour le groupe Data Conversion Systems en Europe. Basé à Munich, je suis responsable du support technique, de la formation des vendeurs ainsi que la définition des nouveaux produits. Je suis donc l’interface entre les clients et les groupes de design, de test et de qualité pour proposer les meilleurs produits au meilleur moment.

    Mon parcours à CPE-Lyon a été très classique : Sup, Spé PSI, suivie par deux années à CPE-Lyon en section ETI, et par une année en alternance à Natonal Semiconductor aux États-Unis.

    En troisième année, j’ai suivi également des cours de DEA micro-électronique à l’INSA et j’ai effectué mon PFE à Texas Instruments à Munich.

    Entre temps, j’ai eu la chance de faire partie du BDE de la prépa et de participer deux fois à la coupe de Robotique M6 !

    Mes souvenirs de la prepa... C’est beaucoup de travail ! Mais aussi beaucoup de bons moments et de succès !" 

  • Fermer
    Jean-François GAL - 37 ans

    Ingénieur chez Renault

    Après 5 ans passés à CPE-Lyon (ICPI 92), j’ai complété ma formation par le master spécialisé en Logistique de l’ESSEC. J’ai alors intégré la Direction Logistique du groupe Renault pour préparer la logistique de nouveaux véhicules et déployer des méthodes d’approvisionnement innovantes dans les usines.

    Mon parcours s’est ensuite poursuivi par un poste opérationnel à l’usine de Douai, comme responsable de fabrication (process tôlerie et peinture).

    Aujourd’hui je suis chef de projet à l’usine de Douai pour préparer le process de fabrication d’un futur véhicule.

    Les souvenirs de la prépa CPE-Lyon sont plutôt bons, c’est là que j’ai rencontré certains de mes plus fidèles amis. Le rythme de travail y était soutenu mais équilibré, je pense y avoir acquis les fondamentaux d’une formation scientifique. 

  • Fermer
    François BOUCARD

    Hedge Fund Trading Manager

    Diplômé de la section électronique CPE-Lyon ( ICPI 96), j’ai aussi fait un DEA d’informatique fondamentale à Normale Sup, conclu par un mémoire en intelligence artificielle. Pendant mes études, j’ai effectué des stages chez Alcatel à Nantes, Procter & Gamble à Paris et Time Warner aux États-Unis à Chicago.

    J’ai ensuite entamé un virage vers la finance en débutant ma carrière en tant que developpeur en informatique financière pour la BAREP à Paris, filiale de la Société Générale, où j’ai développé pendant trois ans des systèmes de calcul de risques de marchés ainsi qu’un système de gestion de produits structurés.

    Depuis 2000, je suis dans la City à Londres, chez Man Fidex, un hedge fund filiale de Man Group, leader de la gestion alternative. Au départ, j’ai développé des systèmes de trading systématique sur les marchés de futures :

    les programmes font une analyse technique des cours en temps réel et produisent des signaux d’achat ou de vente que les traders exécutent ensuite. En plus de la partie informatique, je supervise maintenant
    l’équipe de traders, je produis des analyses financières pour nos investisseurs et je traite aussi sur les marchés de futures (indices, devises, bonds, métaux, énergie, matières premières agricoles). Dire que ce job est tres
    diversifié est pratiquement un euphémisme !

    La prépa à Lyon, c’était il y a 15 ans déjà ! J’en garde d’excellents souvenirs. D’abord parce que j’y ai rencontré un bon nombre de mes amis actuels. Aussi parce que pour un matheux, sup et spé sont les meilleurs stimulants pour les neurones. Enfin parce que l’environnement était favorable pour s’épanouir au-delà du scolaire : j’ai organisé le Show


    Prepa en 93 et j’ai été trésorier du BDE en cycle ingénieur. 

  • Fermer
    Fabrice BESACIER - 35 ans

    Forensic Science - Police scientifique

    Diplômé de la section chimie de CPE-Lyon (ICPI) en 1994, j’ai fait en parallèle un DEA de chimie analytique à l’Université Claude Bernard Lyon 1.

    En 1995, j’effectue mon service national dans la Police Nationale où je rejoints le Laboratoire de Police Scientifique de Lyon et sa section Stupéfiants. Dans la foulée, j’attaque une thèse de doctorat en chimie analytique (bourse CIFRE) où je me partage entre ce même Laboratoire de Police et le Laboratoire Marcel Mérieux, Analyses Biologiques Spécialisées. Pour le premier, je développe des méthodes d’analyse isotopique pour identifier l’origine des drogues, pour le deuxième, je mets en place des techniques de dépistage et de dosage de médicaments dans le milieu biologique.

    J’entre définitivement au Laboratoire de Police de Lyon en 1999, où je suis responsable de la section Stupéfiants depuis 2004 et expert près la Cour d’appel de Lyon. Notre activité consiste à analyser des produits saisis par les brigades de police, douanes ou gendarmerie, et opérer des rapprochements entre affaires.

    Représentant de la France au sein des institutions européennes, je suis amené à lancer et manager des projets inter laboratoires de Recherche et Développement. La formation fait aussi partie de notre métier au travers de sessions dispensées à l’international pour des policiers ou des chimistes de laboratoires.

    Mes souvenirs de prépa :

    Les bons souvenirs : La résidence de la Quarantaine, des amis toujours présents aujourd’hui, le site place Abbé Larue.

    Les mauvais souvenirs : les colles de Maths, les devoirs du samedi matin, et le dessin industriel où avoir la moyenne était un exploit pour moi... 

  • Fermer
    Georges ALAMEDDINE

    Un petit bonjour de notre jardin à Atlanta et bientôt à Lyon où on va passer l’année scolaire 2006/2007 : il est temps de mettre, ne serait ce qu’un an, les enfants au français !

    Je tiens tout d’abord à remercier Monsieur Bois pour la qualité de l’enseignement des classes prépas : exceptionnel !

    Bases solides qui m’ont beaucoup aidées, plus que des connaissances : une manière de réfléchir.

    Je m’aperçois encore plus aujourd’hui de l’importance d’avoir une formation de base "ouverte" sur plusieurs domaines et non
    specialisée dés le départ. Cela fait 6 ans que je travaille aux US (à Atlanta) où les ingénieurs sont trés spécialisés et souvent dans les discussions, les américains sont étonnés de voir quelqu’un capable de leur parler de leur domaine. Combien de fois ai je entendu "How come you know about this ?" "Comment ce fait t-il que tu saches ça ?". Les ingénieurs de formation francaise sont trés appréciés ici et sont réputés, a mon avis a juste titre, pour
    leur qualité.

  • Fermer
    Jérôme BOUTHORS

    Finance de Marché, Hong Kong

    Après une année à New York en tant que responsable informatique dans un cabinet d’audit, j’ai décidé de rentrer en France afin de rejoindre le département des marchés de taux et de change du CCF (aujourd’hui HSBC France). Cela a été l’occasion pendant 3 années de travailler sur des projets autour des systèmes de trading, tant du côté Front-Office (là où les opérations sont négociées et exécutées) que Back-Office (là ou les opérations sont traitées).

    Ayant toujours eu pour projet de travailler à l’étranger, j’ai demandé mon transfert en Asie ; c’est ainsi que je suis depuis 1 an à Hong Kong.
    Je suis aujourd’hui responsable d’une petite équipe qui travaille sur des projets exclusivement Front-Office et Risk Management. Nous gérons une plateforme de trading de produits structurés utilisée par une dizaine de pays d’Asie du Sud-Est. Expérience culturelle très enrichissante....et aussi occasion de faire appel à quelques connaissances acquises a CPE !

    La Prépa, c’est une période à part. C’est deux années de bonheur, ponctués de moments parfois moins faciles (les colles le vendredi soir alors que l’on a un DS le samedi matin). C’est aussi une experience unique, le BDE, qui m’a permis d’aller au bout de moi-même (la campagne BDE est probablement un des moments les plus fort de l’année). Enfin, ce sont des amitiés qui durent, des gens que l’on revoit 10 ans après...

    Bon vent a tous ! 

  • Fermer
    Marion de VASSELOT

    Quality Manager

    Après la prépa, j’ai passé 2 ans à CPE Lyon et ai effectué ma 3 ème année à l’école de chimie de Rennes, pour suivre la formation ’’management de projet’’. À la fin de mes études, j’ai effectué mon stage de fin d’étude chez Louis Vuitton Paris dans le service qualité développement bijoux et montres.

    Suite à cette expérience, je suis partie en VIE à Memphis, TN (USA) en tant que correspondante qualité. A la fin de ma mission de 18 mois, le poste de ’’Quality Manager’’ m’a été offert. Mes missions sont multiples :

    - répondre aux questions des magasins Louis Vuitton concernant tout problème qualité
    - consolider les informations et les reporter afin de mettre en place des actions correctives sur les sites de fabrication
    - visiter et former les magasins sur les nouveaux produits, le vieillissement des matériaux utilises, le service après-vente...

    Aujourd’hui je couvre les US, le Canada et Hawaï, ce qui représente environ 110 magasins.

    Mon passage à la prépa CPE Lyon a été déterminant dans mon parcours. En dehors de la formation elle-même, mon investissement dans les diverses associations, m’a permis de prendre peu à peu des responsabilités, de travailler en équipe et de mener a bout un projet.

    Cela restera grave dans ma mémoire comme les meilleures années de ma vie étudiante ! 

Retourner en haut de page

Contactez-nous

Classes Préparatoires CPE de Lyon

Institution des Chartreux - 8 place Abbé Larue - 69005 Lyon
Tél. : 04 78 25 42 51

Restez
connecté
suivez-nous !